francia
Les messages envoyés par la solidarité à Francetvinfo PDF Imprimir E-mail
Escrito por Romain Migus, Jean Ortiz et Maurice Lemoine   
Viernes, 12 de Enero de 2018 15:32

1. Le message Romain Migus

J´ai été particulièrement choqué par le fake reportage sur le Venezuela. Connaissant très bien ce pays, et ayant de la famille sur place, je suis outré par le nombre de mensonges évoqués dans l´émission de Mme Lucet. Pour étayer mon propos, je n´en choisirais qu´un (je me tiens á votre disposition néanmoins si vous désirez en connaitre d´autres): Votre fake journaliste nous dit que la Garde Nationale est rentrée armée dans un quartier résidentiel parce que les habitants manifestaient. Vu comme ça, c´est évidemment révoltant. SAUF QUE, ce que le fake journaliste de Mme Lucet oublie de dire, c'est que de nombreux habitants de ces tours lançaient des cocktails molotov et tiraient à balles réelles depuis leurs appartements sur la police stationnée dans la rue. Doit-on s´imaginer que Mme Lucet défendrait des délinquants si ceux-ci tiraient à la Kalashnikov sur des policiers français dans une de nos banlieues?  Honnêtement je ne le pense pas. Donc pourquoi le tolérer au Venezuela, et pourquoi passer cette réalité sous silence. Ce que j´avance a été filmé par une équipe de vrais journalistes, vous pouvez le voir et le montrer à MmeLucet: https://www.youtube.com/watch?v=vnqWTajZLBk

Le travail militant que vous avez proposé est indigne du service public que nous finançons tous. Il viole clairement notre droit à l´information, et piétine l´article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l´Homme. 

En ces temps de restrictions budgétaires, et à l´aube d´une coupe dans le service audiovisuel public, sachez Mr, que je ne bougerais pas le petit doigt lorsque vous et Mme Lucet n´obtiendrons plus de crédits. Je n´ai plus confiance. Et je ne suis pas le seul. 

Romain Migus

 

2. Monsieur le Médiateur du groupe "Francetvinfo",

Avec le reportage sur la "naissance d'une dictature" au Venezuela, pas  besoin de médiation. Rentrez chez vous, si vous ne voulez pas cautionner

Cette caricature qui rappelle les pires moments de la "guerre froide". Il est difficile de "médier" entre la caricature haineuse, extrême, mensongère, manipulatrice, exclusivement à charge, et une vision plus contextualisée, moins chargée d'a priori, un travail honnête et réel d'investigation journalistique. Le Service Public, une fois de plus, est instrumentalisé par le "pouvoir". Il ne remplit pas sa mission, et se déshonore, tout en déshonorant ceux des journalistes qui deviennent des propagandistes assumés. A quand un vrai Service Public de qualité, pluraliste, de pensée critique, indépendant du "pouvoir"? Vous avez choisi de lobotomiser les téléspectateurs pour servir la soupe à des logiques marchandes, politiciennes, idéologiques, sans le déclarer. Un vrai Service Public reste à conquérir. Ne soyez pas complice de l'aliénation de la liberté d'informer le plus objectivement possible.

Jean Ortiz, universitaire, Maître de conférences, PAU

 

3. Le meilleur moyen de perdre une bataille est de ne pas la mener

Pseudo "reportage" sur le Venezuela indigne du service public. Les auteurs ont rapporté ce qu'ils étaient allé chercher – "Naissance d'une dictature" –, sans contextualisation, remise en perspective ou analyse d'aucune sorte (par exemple, pour expliquer les pénuries, qui n'ont rien de "naturelles" ou la violence de l'opposition). Il est lamentable de dissuader ses défenseurs d'apporter leur soutien au service public audiovisuel quand le président Emmanuel Macron prétend qu'il est "une honte de la République". Malheureusement, dans le cas présent, il a parfaitement raison.

Maurice Lemoine

 

 

Última actualización el Viernes, 12 de Enero de 2018 15:42
 

Otras Noticias

PRORROGAPPviajarfranciaPASAPORTESRDOBLE NACIONALIDADregistroelectoral

eventosyactividades.jpg
socials

Boutton bulletinkiosqueBoutton ARTISTASMIRANDA

constitution-FRb-todochavezarchivos.png